Et après ?

Et après ?

Lorsque la maladie vous tombe dessus, enfant ou bien adulte, la même question revient celle du pourquoi.

Pourquoi moi et pas les autres.

Et cette même question reste une fois guéri. Pourquoi j’ai survécu et pas les autres ?

Pas de réponse concrète, juste cette envie de vivre et de mordre la vie à pleine dents.

Qu’est-ce que c’est la vie après la maladie? Pour moi c’est un grand livre ouvert où chaque jour est une page qui s’écrit.

C’est le roman de ma vie et comme chaque histoire les pages s’écrivent au fur et à mesure. Avec ses rebondissements, ses rires, ses pleurs et bien d’autres choses encore.

Je vis pour moi, mais aussi pour ceux qui m’entourent et qui m’ont soutenu, car dans cette aventure je ne suis pas seule !

Il y a mes parents toujours présents, ma sœur, mes amis sincères et fidèles, l’amour de ma vie qui comprend et supporte avec moi les douleurs d’antan, les bonheurs du présent et ceux du futur.

Ma revanche sur la maladie, c’est d’être là. Malgré tout ce qu’elle a engendré (infertilité, diabète, cataracte…)

Je vis au-dessus de tout cela, je reste positive, car d’autres sont partis et pour eux je continuerai à vivre.

D’ailleurs un de mes plus grands projets a été de passer de l’autre côté du décor.

En 1997, je suis partie grimper mon « Everest », grâce à Christine Janin et son association « A Chacun son Everest », cela m’a aidée à continuer de me battre et dix-sept ans après c’est moi qui suis partie en tant qu’animatrice, mon métier, avec ces enfants et jeunes atteints de leucémie ou de cancer. Je me suis revue à leurs âges et je leur ai montré que tout est possible… Que la vie ne s’arrête pas à l’hôpital et aux traitements, elle va plus loin que cela !

Ce sont des projets, des ambitions et se dire que tout est possible lorsque l’ on croit en soi !

Je suis comme le soleil, je renais chaque jour et chaque jour je vis le récit de ma vie avec ceux que j’aime !