INFO :

Le Centre de Référence des Maladies Rares de l’Hypophyse de Bicêtre propose une formation gratuite en ligne destinée aux patients et leurs aidants, intitulée « Séquelles hypophysaires à l’âge adulte d’une radiothérapie cérébrale dans l’enfance ».

Pour en savoir plus tristan.verdelet@aphp.fr  01 45 21 24 08 ou https://www.radiotherapieethormones.fr/le-mooc

WANTED : témoins pour l’étude ELOCAN

Droit à l’oubli : encore des progrès à faire ?

Des chercheurs de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et de Sorbonne Université conduisent une étude sur les conditions d’accès à l’emprunt pour les anciens malades du cancer (ELOCAN).

Cette étude cherche à mieux comprendre les difficultés d’accès à l’assurance emprunteur (emprunts immobiliers et professionnels) et à comprendre les limites des dispositifs d’aide existants.

Pour cela, les chercheurs ont besoin de témoignages de personnes qui ont été atteintes d’un cancer et qui ont fait une demande de crédit immobilier ou professionnel depuis, que celle-ci ait abouti ou non.

Toutes les informations recueillies sont confidentielles et anonymes. Pour participer ou en savoir plus, rdv sur le site web de l’étude https://elocan.sorbonne-universite.fr
ou par mail : etude.u1123@inserm.fr

Assemblée Générale 2022

LA RÉUNION EST OUVERTE À TOUS.
Seuls les membres à jour de cotisation pourront participer aux votes.

Lien de connexion à la réunion :
https://us02web.zoom.us/j/5185678352?pwd=S2hIVElKdXJtYXZIYURIcVJFK2lqdz09
Pour adhérer ou renouveler votre adhésion en ligne : 
https://www.helloasso.com/associations/les-aguerris/adhesions/adhesion-annuelle-a-l-association-les-aguerris-1

Si vous êtes adhérent et n’avez pas reçu de convocation par mail,
merci de vous signaler :
📧 lesaguerris@gmail.com

Réforme de l’assurance emprunteur

Hier, 17 février, la réforme de l’assurance emprunteur pour les prêts immobiliers a été adoptée à l’issue d’un vote à l’unanimité du Sénat.
Les medias ont mis en avant le passage du droit à l’oubli à cinq ans pour tous les cancers. Ce sont cependant les autres dispositions du texte qui nous intéressent plus particulièrement :

Lire la suite